Principes élémentaires de la propagande de guerre

Les dix « commandements » sont avant tout une grille d’analyse qui se veut pédagogique et critique. Elle n’a pas pour but de prendre parti, ou de prendre la défense des « dictateurs », mais de constater la régularité de ces principes dans le champ médiatique et social. Au ban des accusés, on retrouve tant les vaincus que les vainqueurs.

Principes élémentaires de propagande de guerre, (utilisables en cas de guerre froide, chaude ou tiède…) est un livre de Anne Morelli paru en 2001, réédité en 2010 pour compléter la première édition avec les guerres d’Irak et d’Afghanistan, ainsi qu’une analyse du discours d’Obama « Prix Nobel de la paix ».

« Je ne tenterais pas de sonder la pureté des intentions des uns ou des autres. Je ne cherche pas ici à savoir qui ment et qui dit la vérité, qui est de bonne foi et qui ne l’est pas. Mon seul propos est d’illustrer les principes de propagande, unanimement utilisés, et d’en décrire les mécanismes. » [1] Il est néanmoins indéniable que depuis les dernières guerres qui ont marqué notre époque (Kosovo, guerre du Golfe, Afghanistan, Irak) ce sont nos démocraties occidentales et le champ médiatique qui leur correspond qui sont mis en question.

Anne Morelli réactualise, grâce à ce petit manuel du citoyen critique, des formes invariables pour des contenus divers. La propagande s’exerce toujours via les mêmes invariants quelle que soit la guerre, d’où la grande pertinence de la grille proposée. Il semble également essentiel dans cette introduction de citer Lord Ponsonby qu’Anne Morelli remercie dès les premières pages de son ouvrage. En effet, Ponsonby a largement contribué à l’élaboration des principes. Lord Ponsonby était un travailliste anglais qui s’était radicalement opposé à la guerre. Déjà durant la Première Guerre mondiale, il s’illustre par divers pamphlets et finit par écrire un livre sur ces mécanismes de propagande. Livre qu’Anne Morelli reprend, réactualise et systématise en dix principes élémentaires.

1- Nous ne voulons pas la guerre. Les chefs d’Etat de tous les pays assurent toujours solennellement en préliminaires qu’ils ne veulent pas la guerre. 2- Le camp adverse est seul responsable de la guerre. Nous avons été contraints de faire la guerre, le camp adverse a commencé, nous sommes obligés de réagir, en état de légitime défense ou pour honorer nos engagements internationaux. 3- L’ennemi a le visage du diable (ou « l’affreux de service »). On ne peut haïr un groupe humain dans son ensemble et il est nécessaire de personnifier l’ennemi dans la personne de son chef (cet épouvantail odieux dissimulera la diversité de la population qu’il dirige). 4- C’est une cause noble que nous défendons et non des intérêts particuliers. Les mobiles de la guerre (volonté de domination géopolitique accompagnée de motivations économique) sont inavouables à l’opinion publique. 5- L’ennemi provoque sciemment des atrocités ; si nous commettons des bavures, c’est involontairement. On présente la guerre comme un conflit entre la civilisation et la barbarie, l’armée ennemie étant composée de brigands sans foi ni loi. 6- L’ennemi utilise des armes non autorisées. Nous ne commettons pas d’atrocités et nous faisons la guerre de manière chevaleresque en en respectant les règles. Ce n’est pas le cas des soldats ennemis. 7- Nous subissons très peu de pertes, les pertes de l’ennemi sont énormes. L’adhésion de l’opinion publique dépend des résultats apparents du conflit. 8- Les artistes et intellectuels soutiennent notre cause. Pour la propagande, il faut s’adresser à des professionnels de la publicité ou à des artistes et intellectuels rompus professionnellement à créer l’émotion . 9- Notre cause a un caractère sacré. Si notre cause est sacrée, nous devons la défendre et, si nécessaire les armes à la main et si elle a un caractère religieux, c’est une croisade à laquelle on ne peut se soustraire. 10- Ceux qui mettent en doute la propagande sont des traîtres. Pendant un conflit, nul n’a le droit de demander pourquoi la guerre ou de prononcer sans « trahir » le mot PAIX.

Principes_élémentaires_de_la_propagande_
Bannière_ecolo2.png

DESCOMBATTANTSPOURLAPLANETEDESCOMBATTANTSPOURLAP