Le cri d’alarme de quinze mille scientifiques sur l’état de la planète

« Le Monde » publie le manifeste signé par 15 364 scientifiques de 184 pays, paru lundi 13 novembre 2018 dans la revue « BioScience ».

15 364 scientifiques du monde entier qui alertent en même temps!  En avez-vous entendu parler? Si oui savez-vous quel était le sujet de cette alerte? Pour que plus de 15 000 scientifiques tiennent à ce point à alerter l'opinion c'est que ça doit être grave! Ce qui est intéressant c'est que les alertes de scientifiques, ça ne date pas d'hier mais de 1992. A l'époque, ils étaient 1700 et signaient ensemble le « World Scientists’Warning to Humanity ».

Aujourd'hui, 26 ans plus tard ils sont presque dix fois plus nombreux à crier.

 

Et que nous disent ces scientifiques? Et bien que nous sommes depuis plusieurs années à un tournant de l'espèce humaine. Notre mode de vie, nos principes de pensée et nos actions au quotidien sont la cause directe d'un bouleversement climatique sans précédent dans toute l'histoire de l'humanité et de notre planète.

 

Ce bouleversement est d'une telle ampleur, que la survie même de l'espèce humaine et de toute vie sur terre est directement menacée.

 

L'alerte de 1992 était très claire, l'impact de l'humain sur la biosphère atteignait déjà les limites  du soutenable et poussait les écosystèmes au-delà de leurs capacités à entretenir le tissu de la vie.

 

Avons-nous réagit à cette alerte ?

Non bien au contraire, on a mis pied au plancher, et quand on met pied au plancher, ça chauffe.

Aujourd'hui, le réchauffement climatique, la disparition des mammifères sauvages, des poissons, des insectes, des stocks d'eau douce, la fonte du permafrost, la montée des eaux, l'augmentation du taux de carbone dans l'air, la perte des terres arables (60 000 hectares par an en moyenne), la pollution de tous nos écosystèmes, aquatiques comme terrestres et de notre atmosphère n'ont rien d'un mythe!

 

Les faits sont visibles, tangibles et mesurables.

Pourtant, les faits sont là, sous nos yeux, mais à de telles échelles que nous refusons tout simplement d'y croire.

 

C'est trop gros pour être vrai, notre cerveau refuse même de l'envisager et laisse place au scepticisme comme une protection naturelle contre l’impensable. Mais refuser de voir la réalité, préférer se raconter des histoires, pourrait bien entraîner l'humanité dans un fossé dont elle ne saura pas se sortir.

Aujourd'hui, nous dépassons les capacités de la planète à nous fournir les ressources nécessaires à nos ambitions démesurées, au point de mettre en danger toute la biodiversité, support indispensable à notre survie. 

Nous sommes dans la situation aberrante de l'homme qui scie la branche sur laquelle il est assis. Mais dans notre folie, nous semblons croire que la branche ne cédera jamais !

 

Malheureusement la physique étant ce qu'elle est, une fois la branche sciée ...

Suivez le Colibri

Colibri.png
Bannière_ecolo2.png

DESCOMBATTANTSPOURLAPLANETEDESCOMBATTANTSPOURLAP